Erdapfel : Le globe terrestre le plus ancien au monde

Erdapfel : Le globe terrestre le plus ancien au monde

Dans cet article nous allons vous raconter l’histoire du tout premier globe terrestre construit sur terre, et vous savez quoi, ce globe existe toujours ! Bien gardé il n’a pas fini de nous divulguer tous ses secret…

Son créateur :

Martin Behaim, également connu sous le nom de Martin von Behaim, est né un 6 octobre 1459, il a vécu 48 ans et a rendu l’âme le 29 juillet 1507.

C’était un marin allemand aux multiples casquettes, marchand de textile, artiste, cosmographe, astronome, philosophe, cartographe, géographe et explorateur, il était au service du roi du Portugal Jean II …

Il est aujourd’hui connu surtout pour son Erdapfel, le plus ancien globe terrestre au monde….

Martin Behaim, créateur du premier globe terrestre au monde, l'ERDAPFEL

La construction du Globe :

En 1492 Behaim reçut du conseil municipal de Nuremberg la mission de fabriquer un globe terrestre représentant le monde tel que connu alors.

Les principaux membres du conseil municipal financèrent alors la construction du globe. Sous la direction de Behaim, une équipe d’artiste et artisans a construit ce qui est devenu le plus ancien globe existant.

Georg Glockendon était l'artiste qui a créé les dessins de carte réels suivant les spécifications de Behaim.

Le diamètre du globe est d'environ 21 pouces (51 cm), il a été fabriqué à partir d'un type de papier mâché et recouvert de gypse. La sphère était soutenue sur un trépied en bois et fixée par une paire de cerceaux en fer.

Les dessins cartographiques de Glockendon ont été peints sur des bandes de parchemin et collés autour de la sphère. Le globe contient plus de 2000 noms de lieux, 100 illustrations picturales (plus 48 bannières et 15 armoiries) et plus de 50 longues légendes. De nombreuses notations traitent de monstres fabuleux de pays étrangers et de leurs habitants, plantes et animaux. De nombreuses notes traitent également du commerce, des explorations et des voyageurs célèbres comme Marco Polo.

Le globe achevé, il fut appelé « Erdapfel », littéralement : pomme de terre.

Martin Behaim en compagnie de son globe terrestre l'ERDAPFEL

Les erreurs géographiques sur le tout premier globe terrestre :

Outre sa renommée, le plus ancien globe terrestre comporte de nombreuses erreurs géographiques, et ceci même en les comparant aux découvertes de l'époque. L’Afrique de l’Ouest est incorrecte, bien que la technologie de l’époque ait rendu ces calculs difficiles ; l'archipel du Cap-Vert se trouve à des centaines de kilomètres de sa place ; et l'Atlantique est rempli d'îles mythologiques qui étaient psychologiquement importantes pour la chrétienté médiévale isolée.

Le Japon est situé à seulement 1500 miles au large de la côte, et était exactement là où Marco Polo l'a mentionné, le plaçant de manière tentante à distance de navigation des Canaries. L'île de Saint-Brendan est également située sur ce globe, mais elle contient tout l'hémisphère occidental sous forme de capsule.

 Il y a des erreurs de 16 ° dans la localisation de nombreux endroits, alors que les cartes modernes ont rarement plus de 1 °, car la longitude était très difficile à déterminer avant l'invention d'horloges précises.

Globe terrestre

Un Globe Précieux !

L'ancienneté de ce globe et l'année de son exécution, à la veille de la découverte des Amériques, en fait non seulement le plus ancien globe, mais représente également une encyclopédie de la connaissance européenne du monde connu en 1492.

 Erdapfel, le globe terrestre le plus ancien connu à ce jour.

 L' Erdapfel  est aujourd'hui exposé au Germanisches Nationalmuseum de Nuremberg. C'est une des dernières représentations cartographiques du monde avant la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb.